Chers Scrum Masters : les événements de Scrum sont les leurs, pas les vôtres !

Mais ils peuvent toujours bénéficier de vous !
On attend souvent du Scrum Master qu’il facilite et anime tous les événements Scrum.
Selon le Guide Scrum, le Scrum Master a pour objectif de s’assurer que les événements ont lieu et que les participants en comprennent les buts.


Le rôle attendu par le Scrum Guide à propos du Scrum Master en ce qui concerne la facilitation est le suivant : 
– Faciliter les événements Scrum si demandé ou nécessaire.
Mais ceci est souvent interprété ainsi : 
– Faciliter les événements Scrum.
Certes, le Scrum Master doit animer les premiers événements afin d’aider le Product Owner et l’équipe de développement à comprendre le « Pourquoi » et le « Quoi » des événements.

Mais après quelques Sprints, si le Scrum Master continue à animer les événements, le Scrum Master limitera en fait l’auto-organisation de l’équipe Scrum et au mieux l’équipe Scrum copiera le « Comment » du Scrum Master.


Plus vous montrez, plus vous influencez, moins vous créez l’espace nécessaire à l’émergence de l’auto-organisation. L’objectif pour le Scrum Master doit être d’essayer le plus rapidement possible de ne pas faciliter les événements lui-même. Le Scrum Master peut conseiller certains membres de l’équipe, leur donner des ressources telles que des livres ou des liens (Agile Retrospective ; https://retromat.org) s’ils le demandent, afin de les aider à organiser leurs propres événements à leur manière.

Ensuite, il peut aller plus loin avec de puissants outils de coaching d’équipe en introduisant ce que Alain Cardon (Coach Certifié ICF-Master Certified) a appelé les « rôles délégués » afin de développer certaines micro-compétences au sein de l’équipe Scrum. En plus de contribuer activement à l’événement, certains rôles peuvent être répartis entre plusieurs membres de l’équipe.
Voici les principales micro-compétences suggérées par Alain Cardon :

  • l’Animateur / Facilitateur : une personne est responsable de l’animation de la réunion en cours, en s’assurant que tout le monde participe, en s’assurant que l’énergie circule dans l’équipe, tout en maintenant le niveau d’énergie élevé.
  •  le Scribe : une personne est chargée de pousser l’équipe à prendre une décision et à ne pas s’en tenir aux bavardages, avec une question simple comme « OK, si je dois écrire une décision de l’équipe maintenant, qu’est-ce que c’est ? ».
  •  le Cadenceur (et non le Gardien du temps) : une personne aide l’équipe à prendre conscience du temps, pas seulement de l’expiration du chronomètre. Une option est que le Cadenceur coupe chaque séquence de la séquence de travail en 4 parties. Cela aide l’équipe à vérifier si elle est sur la bonne voie (fin de 1ère partie – le début ; fin de 2ème partie – à mi-chemin ; fin de 3ème partie – commencer à finir). Le Cadenceur n’est pas un Gardien du temps. Il est là pour apporter de la transparence et si l’équipe est en avance ou en retard, c’est à l’équipe de décider comment s’adapter. La décision n’incombe pas seulement au Cadenceur ou à l’Animateur.
  •  l’Observateur : une personne aide l’équipe à s’améliorer en donnant des retours utiles à la fin de la réunion (feedforwards plus que feedbacks).

En utilisant les rôles délégués, le Scrum Master peut être réellement « invisiblement présent », ce qui permet d’accompagner subtilement l’équipe Scrum, en recul depuis le fond de la salle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.